Et oui, Lisanka se met au salé, c'est à marquer d'une pierre blanche. A ma décharge, je cuisine vachement de recettes salées, surtout depuis que j'ai un super voisin très gourmand et au palais très sensible aux charmes de la cuisine exotique, et en particulier la cuisine africaine.

Quand je "monte" sur Paris (car désormais je monte alors qu'avant, je descendais sur Paris, nuance!), je fais toujours une razzia dans mon épicerie africaine préférée, métro GONCOURT, rue des Goncourt, je crois ou celle d'après. Là, j'aime bien sentir, toucher, bref, imaginer des recettes exotiques et je demande volontiers aux dames africaines présentes dans la boutique pour me conseiller.

J'avais réalisé une superbe recette avec des feuilles de patates douces pilées conseillée par une dame africaine. Malheureusement, ce jour-là, j'avais oublié mon appareil photo mais je vais la refaire et vous en faire part!

Grisée par la nouveauté et l'envie de saveurs un peu hors des sentiers battus, je suis retournée dans la boutique et j'ai cette fois-ci acheté les feuilles de manioc pilées qui me faisaient de l'oeil! J'ai réalisé avec ces feuilles un saka-saka au poisson en m'aidant de la recette indiquée au dos du bocal! J'ai juste ajouté des gombos, de la patate douce et du piment à la recette initiale :-)

C'était super bon, de l'avis de mon voisin comme de mon amie L....

A refaire donc...

Et cette fois-ci, mon voisin P a pris de belles photos ;-)

Notez d'ailleurs qu'elles ne sont pas floues! Comme les miennes qui sont toujours super artistiques ;-)

Le saka-saka de Lisanka, du voisin P et de l'amie L

Ingrédients pour 4 personnes

- Une boîte de feuilles de manioc pilées, dit aussi saka saka ou Ravitoto à Madagascar (s'achète dans les épiceries africaines ou antillaises et se commande peut-être sut Internet)

- 500 grammes de gombos

gombos

Pix: Gombos, image prise sur le site de WIKIPEDIA. Pour les préparer, il faut couper les extrémités et les faire cuire dans de l'eau bouillante jusqu'à ce qu'ils deviennent tendres.... Un liquide gluant s'en échappe à la cuisson!

- Huile d'arachide

- Beurre de cacahuète

- sel, poivre, piment

- 50 grammes de gingembre frais

- Poisson frais: 500 grammes (de la daurade ou du saint-pierre, moi j'ai utilisé un gros filet de lieu noir) deux petites patates douces

- 500 grammes de crevettes surgelées

- 3 oignons coupés en morceaux

- 250 grammes de riz basmati (pour l'accompagnement)

¤ Faites revenir les oignons dans l'huile d'arachide.

¤ Ajoutez les feuilles de manioc pilées avec le jus de la boîte ainsi que le gingembre frais coupé en petits morceaux, le sel, le poivre, le beurre de cacahuète et le piment.

¤ Laissez revenir doucement.

¤ Ajoutez ensuite les patates douces préalablement cuites à l'eau, les gombos cuits préalablement à l'eau, le poisson coupé en petits morceaux et les crevettes.

¤ Laissez mijoter jusqu'à ce que le poisson soit bien tendre (veillez bien à ce qu'il ne se transforme pas en bouillie).

¤ Servez avec du riz basmati.

-

REPASPIERRE_004

REPASPIERRE_005