Et ben dis donc, on peut parler de délaissement de blog. Rien à faire mais j'arrive pas à m'y mettre. Et je radote sans arrêt comme une mamie en plus quand je dis que je délaisse ce blog et que je vais m'y mettre. C'est au moins le trentième article au bas mot quand je répète et récapèpète que je suis ultra-overdosée-overbookée!

Plus sérieusement, je suis en déplacement, en ce moment dans le nord de la France et donc, je ne mange jamais chez moi. Conséquence: ben je ne cuisine pas moi-même! Donc dur dur d'alimenter ce blog.... Et je vous avoue que le week end, j'ai envie d'une seule chose: le larvage devant la télé!

Enfin pas que ça.... Mais j'ai des amis à voir, des distances à courir et parcourir..... Je préfère m'aérer la tête que venir sur Internet. Les contraintes bloggesques m'étouffaient un peu! Pas vous, hein. Mais la simple idée de (devoir) poster régulièrement sur mon blog me déprimait.

bordeaux_051

Cela dit, chui bien chez les ch'tis! J'adore le "hein" un peu geignard et l'accent profond des gens du cru. Pi vous savez moi, chui pas une fine bouche car chez nous, l'accent est pire que chez les ch'tis. L'accent ch'ti est chaleureux. Alors que chez moi, dans l'est, l'accent est vraiment particulier et prête le flanc à la moquerie. Une fois, on m'a dit que j'étais une paysanne! Ca ne m'a pas plu mais au fond, mon accent faisait paysan. Alors que l'accent ch'ti a son charme, a vraiment quelque chose et surtout est le marqueur d'une sympathie naturelle des gens du Nord. Et puis le Nord Pas-de-Calais, c'est beau comme tout, il y a des coins superbes. J'ai vu Bienvenue chez les ch'tis, ce film m'a émue. Je ne dis pas ça parce qu'il a eu du succès. Je dis juste ça parce que je fréquente des gens qui fustigent ce film. Ben oui, que voulez-vous, eux sont des intellectuels! Je déteste ce genre de comportements parisiens au possible. Je ne veux pas généraliser mais je profite de ce billet culinaire pour exploser un peu et remettre un peu à leur place les parisiens pédants que j'ai pu croiser. Snobisme culturel détestable! La moutarde me monte au nez quand je lis certains magazines bobos-péteux et surtout quand je suis le témoin de certains comportements dédaigneux!

bordeaux_049

Moi je suis une provinciale, née en province. Je le revendique! En dehors de Paris, il n'y a pas QUE la campagne. Moi je suis de l'est, j'aime mon coin. Et je suis allée dans le Nord. Et j'aime bien. Et oui, j'y vivrais bien si j'en avais l'occasion! Pi dans le Nord, heinnnnnnn, il y a la pâte de speculoos, les gaufres liégoises, les moules-frites, plein de trucs bons, quoi!

Après une semaine de boulot, je pète les plombs lol. J'ai la chance de cotoyer dans mon travail des gens très ouverts d'esprit et pas snobs pour un sou. Ca soulage!

Bon, j'arrête de me perdre dans des considérations qui ne semblent intéresser que moi lol et comme aujourd'hui, ma tête est en bordel, je vous présente une recette..... un peu bordélique aussi! Sortie tout droit de mon imagination!

bordeaux_043

Je suis dans ma phase adolescente rebelle et pour montrer ma rébellion, je mange ostensiblement tous les soirs du riz au lait devant la téloche à la petite cuillère. Je suis une sale gamine, qui entend cependant faire du bien à la planète. J'ai donc utilisé des produits de la marque ETHIQUABLE que je ne présente plus. En cliquant sur le tag Ethiquable associé à ce message, vous obtiendrez toutes les recettes ETHIQUABLE sur mon blog. Dans un des billets, j'ai dû présenter la marque, son origine et ses concepts....

Je m'auto-congratule, une fois n'est pas coutume mais je suis super satisfaite de ma recette. Le riz gluant du Laos et la vanille des Comores ETHIQUABLE se marient drôlement bien. J'adore le riz gluant en riz au lait, c'est vraiment trop trop bon et ça change. J'ai mis plus de lait que dans ma recette de base car je trouve qu'1 litre de lait pour 150 grammes de riz, ça ne suffit pas! Mais sinon, ça se laisse manger, comme on dit....

bordeaux_044

Riz au lait à la vanille: 100% ETHIQUABLE by Lisanka :-)

Pour 5 personnes:

- 1,5 litre de lait, frais de préférence et demi-écrémé. Rien à faire mais le lait entier m'écoeure, peut-être parce que je n'en ai jamais bu!

- 150 grammes de riz gluant Khao Nio du Laos ETHIQUABLE

- 100 grammes de sucre roux

- Une gousse de vanille de Madagascar ETHIQUABLE

bordeaux_048

¤ Laissez tremper le riz pendant une nuit dans une casserole d'eau.

¤ Lavez-le pendant quelques minutes et égouttez-le.

¤ Faites bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux.

¤ Une fois le lait bouilli, ajoutez le riz et le sucre en pluie.

¤ Laissez cuire sur feu très trèèèèèèès doux. Si vous sentez que c'est trop sec durant la cuisson, rajoutez du lait car le riz boit beaucoup (euh, pas moi, le riz lol)

¤ Laissez refroidir. Servez après avoir placé le riz au lait quelques heures au frigo.

bordeaux_050

Edit du 5 avril 2009:

Juste pour dire que cet article n'est pas une attaque contre TOUS les parisiens, juste contre certains qui m'ont franchement pourri la vie. Après, il y a des snobs en province et des gens très simples à Paris. Ce que je dénonçais, c'est la mentalité parisienne snob qu'on ne retrouve vraiment qu'à Paris. Après, je n'ai pas dit que TOUS les parisiens avaient cette mentalité. Moi, j'ai eu affaire par le passé à ces snobs là et c'est contre eux que ma critique était dirigée. Passez un bon dimanche, parisiens ou pas ;-)