Et oui, me revoilà culinairement parlant. Après pratiquement un mois de stand by, même si je suis malgré tout venue poster quelques nouvelles. Me revoilà entière! Je ne sais pas comment j'ai tenu, certains ont craqué, car concours+partiels+diplôme, ça faisait trop. Moi j'ai tenu, j'ai tout fait sans péter les plombs! Je ne sais pas si c'est une chance, mais je ne me projette pas dans l'avenir dans ces cas-là. A chaque jour suffit sa peine! Tous les matins en me levant, à l'aube d'une nouvelle échéance, je pensais à l''échéance de la journée et pas à celles qui allaient suivre! Et je fêtais dignement l'épreuve passée le soir, en solo, devant ma téloche avec un pudding!

avril_007

Après 20 heures de concours sur 4 jours, 8 heures de partiels dans la journée et 4 oraux dont deux très importants pour mon diplôme sur trois jours, 1 mois après mon stand by, presque un an jour pour jour après avoir commencé à réviser, je suis là. Fière de moi. Non pas de mes performances car je pense en toute sincérité et sans fausse modestie aucune que je ne serais pas admissible. Fulgurant effet d'entonnoir. 1900 candidats pour 80 places! Et comme je ne suis pas ce qu'on peut appeler une bachoteuse... Je travaille pour moi et je déteste plus que tout recracher des plans tout faits. Ce qui peut apparaître à certains comme une qualité. Oui, effectivement, dans la vie, j'ai remarqué que ma personnalité loufoque est un avantage. Dans la vie! Mais dans ce type de concours, on est pas vraiment dans la vie, on est aux frontières du réel :-)

avril_009

Je ne l'ai pas passé à Paris mais dans ma petite-grande-royale-provinciale-touristique ville de banlieue. J'y ai rencontré des gens sympas, de vrais gens avec qui il fait bon discuter. Ils m'enviaient mes pains d'épices et puddings qui embaumaient quand j'ouvrais bruyamment l'alu! Raaaaah quelle jouissance de déranger cette atmosphère studieuse. Pi on pouvait même aller faire pipi en paix sans trouver un surveillant dans sa cabine. Ni juste derrière la porte  hein! Heureusement car moi ça m'aurait empêchée de me concentrer pour faire mes besoins! Ben oui, mais quand quelqu'un est là à écouter le moindre bruit, vous avez du mal à vous fixer sur l'objet de votre visite aux toilettes: le p'tit pipi ou la p"tite crotte comme dit ma maman à ses élèves de 4 ans!

Au bout de la première heure, c'était le défilé des petites vessies comme moi, souvent des femmes mais aussi des hommes, et même de manière étonnante beaucoup d'hommes. Statistiquement, dans le corps, ils sont un peu beaucoup minoritaires mais tous ces p"tits gars avaient vraisemblablement des problèmes de prostate qui les rendaient vulnérables à la pause pipi! "tin, enfin une égalité de ce côté-là!

avril_003

Nous avons eu juste quelques déboires, rhho rien de grave. Peu à avoir pris une certaine option et pafi pafou sujet que beaucoup considèrent hors-programme. Visiblement, il serait dedans, ce que je veux plus ou moins bien croire. Quand j'ai entendu le sujet, lu à haute voix par un président de salle plein d'emphase, je me suis dit: "Lisanka, t'as encore zappé une partie du programme, en plus d'être sourdingue, t'es bigleuse, ça craint, ma vieille, t'es même pas bonne à marier Si tu rates ces concours, seul le couvent voudra bien de toi, et encore".

Pi nous n"étions que trois à avoir pris cette matière dans la salle. Donc ben, il y avait 40 compatissants mais peu concernés et trois en grosse galère. En 5 heures, j'ai appris beaucoup de choses en tournant les pages de mon code et de tout le reste! J'ai pondu un truc en deux parties, deux sous-parties, avec intro, conclusion et transition. Je ne présage pas du contenu puisque je n'avais jamais traité le thème en question. Beaucoup sont partis de la salle dans les autres centres d'examen. Moi je suis restée! Je pouvais pas me casser après avoir révisé (et souffert) un an!

Donc je ne serai certainement pas admissible mais je sens que je n'ai rien à me reprocher et c'est important! L'année prochaine, je le retente malgré la réforme. J'en tente 6 ou 7 autres, je ne vous dis pas lesquels car vous allez halluciner! Mais bon, été à bosser les oraux "au cas où" et "en prévision d'autres concours"! Je vous tiens au courant en septembre mais dans ma tête, je suis déjà passée à autre chose!

avril_002

10 jours en Russie à cheval entre la torpeur de ces deux mois d'été. Chez mon ex-coloc, adorable et russe; russe et francophile! Ca s'est décidé en une semaine. Le destin, parfois...

En attendant mes embardées de puddings, de fars et de flans (pendant les révisions, j'ai pété un cable avec ça, je ne me suis nourrie que de ça le soir! J'étais en pleine forme. Surtout après une casserole de pâtes le midi, je peux vous dire que ça carburait grave!), je vous livre ma dernière recette au salidou (lequel a d'ailleurs réussi à me lasser!) avec des pralines roses dont je ne me lasse pas.

avril_005

De lait ribot, pâte de pistache, pandan,  fars, flans, yaourteux, déments, tarés, dégénérés, je ne me lasse pas non plus mais ça sera pour une prochaine fois.

Pour ceux qui seront de la partie le 6 juillet à Bercy, je vous dis à très bientôt. Et aux autres, à très bientôt aussi, plein de recettes et de bonnes adresses vous attendent par ici :-)

 

avril_004

Gâteau yaourteux à la crème de salidou, pâte de pistache et pralines roses

Pour un moule de 26 cms de diamètre:

- 1 yaourt nature brassé

- 70 grammes de sucre roux

- 4 oeufs

- 150 grammes de farine et un demi-sachet de poudre à lever

- 300 grammes de crème de salidou

- 2 càs de pâte de pistache (pot de 800 grammes carrément exsangue, il faut que j'aille chez G DETOU)

- 80 grammes de pralines roses

avril_001

~Préchauffage du four 180°C~

¤ Battez les oeufs avec le sucre dans une terrine et ajoutez le yaourt nature en mélangeant bien.

¤ Ajoutez la crème de salidou ainsi que la pâte de pistache en battant bien afin d'obtenir une pâte homogène.

¤ Incorporez la farine et la levure en fouettant bien pour que la pâte soit lisse.

¤ Ajoutez enfin délicatement les pralines roses.

avril_006

~Placez au four pendant 40 minutes. La pointe du couteau doit ressortir propre!~

avril_008

Et merci encore pour votre soutien, vous avez été des supporters de choc :-) . Je pensais à vous avant les 5 minutes qui précédaient la lecture du sujet, pendant lesquelles chacun gérait son stress à sa manière Moi je pensais à quelque chose d'agréable, choses culinaires ou voyages :-)

Comme: mes parents, mes tantes, ma couz, mes grands-parents, mon ami A, mes amies C, L et P. Mon amie Jana de Berlin, mes amies russes! Et la maman de M, vraiment adorable :-)

*************************************

Et aujourd'hui, Ingrid a été libérée! Je suis heureuse pour elle et sa famille. J'avais 17 ans quand elle a été prise en otage. Je me souviens comme si c'était hier. Ses deux enfants sont un peu plus jeunes que moi mais pas de beaucoup. Je leur souhaite très sincèrement beaucoup de bonheur, beaucoup d'intensité pour rattraper les moments qu'on leur a volés.