J'aime beaucoup mon ami A, quelqu'un de très à l'écoute, de très passionné, galant. En fait, A a toutes les qualités du monde. Ca me scie sur place, quoi, de voir un homme tenir la porte aux femmes, toujours s'enquérir de savoir si on va bien. Toujours prévenant, toujours tout bien, 'fin je sais même pas comment décrire ça, c'est in-HOMMABLE! (au sens où je ne pensais pas rencontrer un homme aussi, enfin je veux dire aussi singulier, parfait. Et je ne pensais surtout pas que ce grand homme-là, du haut de ses 1m90 allait devenir mon ami!)

Je ne peux que dire:

- "Papa, prends en un peu de la graine. Tiens les portes aux dames et sois un peu plus diligent! Ne te rue pas sur les madeleines en rentrant du boulot et essaie de ne pas t'endormir devant la télé passé 10 heures le soir"

- Et à destination de mes frères: "Vous voyez ce qu'il vous reste à faire, bandes de goujeats ne pensant qu'à se remplir l'estomac de cochon et de nutella et la tête de nanards télévisés!"

Et ma mère de dire à chaque fois que A vient nous rendre visite:

- "Quelle éducation, il est vraiment chouette!"

Et ma grand-mère:

- "Des petits jeunes comme ça, on en voit plus des masses! Il est vraiment l'oiseau rare".

antoinemarronspoiresdecembre_002

En gros, A est parfait, sauf vraiment sur un point. On ne lui a pas greffé une montre dans la tête. En d'autres termes, A a d'énormes problèmes de ponctualité (pour de pas dire une incurable tare dans sa gestion du temps).

Vous dites à A, viens à 13 heures, il viendra une heure plus tard. Il aura trouvé le moyen de:

- se mettre dans les embouteillages

- transporter des gâteaux pour une quelconque association avant de venir

- casser son téléphone portable et penser qu'il a le temps d'aller le faire changer à Italie 2 un samedi soir à 18 heures.

Bref, A. pense qu'il a le temps alors qu'il ne l'a précisément jamais. A, c'est le roi du loupé, du raté, des catas en série.

Et pourtant c'est aussi comme cela qu'on l'apprécie. Il n'arrive jamais à l'heure et se fait donc d'autant plus désirer. J'aime sa démarche chaloupée, ses grandes cannes qui courent plus vite que son ombre, ses excuses toujours justifiées, ses petites attentions de dernière minute, tartes aux pommes délicieuses, Monbazillac pour le dessert. A ne pense à rien mais il pense à tout.

A.,  ne change rien! Reste tel que tu es, l'un des seuls êtres de mon entourage à ne pas calculer, ne pas tricher! Tellement agréable d'avoir en face de soi quelqu'un de vrai. Retardataire, ne répondant pas aux mails (longs monologues virtuels qui font du bien hihi!) mais authentique et sincère! C'est ça que j'apprécie chez toi, tout simplement et tout bonnement!

antoinemarronspoiresdecembre_005

Pi, A, il est futé, hein, faut dire qu'il arrive juste à point, juste pour une tranche de cake poires/roquefort/noisettes/raisins secs. Mon dieu qu'il est bon ce cake et tellement qu'il est bon mes amis qu'il va rentrer dans la légende!!!!!! Il a eu le temps de bien refroidir en attendant A, les saveurs qui le composent se sont réveillées et développées. Juste parfait. Comme quoi, parfois, le retard a du bon!

antoinemarronspoiresdecembre_026

Le cake salé pour retardataires incurables: poires/roquefort/noisettes/raisins secs

Pour 6 personnes environ (j'ai utilisé un moule à tarte en verre de 26 cms de diamètre et à bords hauts car je n'ai pas de moule à cake chez moi et que le papa Noël n'y a pas pensé!)

- 2 yaourts nature brassés (gardez le pot pour vous servir de mesure!)

- 3 oeufs

-  2 pots de farine

- 1 sachet de levure chimique

- 1 pot de noisettes en poudre

- 1 demi-pot d'huile d'olive

- Sel, poivre

- 3 grosses poires bien juteuses

- 100 grammes de raisins secs

- 150 grammes de bon roquefort

antoinemarronspoiresdecembre_029

~Préchauffage du four 180°C ~

¤ Battez les oeufs en omelette avec le sel et le poivre  et incorporez-y les yaourts

¤ Ajoutez ensuite progressivement la farine, la poudre de noisette et la levure. Mélangez bien afin d'obtenir une pâte homogène. Ajoutez l'huile d'olive.

¤ Coupez vos poires et votre roquefort en petits morceaux et incorporez-les avec vos raisins secs à la préparation précédente. Mélangez bien mais pas trop, histoire que tout ne soit pas réduit en bouillie non plus!

¤ Versez la préparation dans un moule beurré et fariné.

~Cuisson: Entre 35 et 40 minutes, le couteau doit ressortir propre!~

~A déguster avec une belle salade verte assaisonnée à l'huile de noix~

antoinemarronspoiresdecembre_001

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter, un peu en avance (et pas en retard comme A) une superbe année 2008, riche en rebondissements, en rencontres, en partage. Soyez vous même, en retard ou à l'heure. La vie est une grande course contre la montre et il faut parfois savoir aussi prendre son temps ;-)

Pour moi une seule bonne résolution et non des moindres: Cesser de me plier aux exigences des autres et penser un peu à moi. Egoïste sans doute mais je pense que je vais changer de cercle d'amis car fréquenter certaines personnes qui abusent de ma "gentillesse" me nuit plutôt qu'autre chose!  Venir pleurer dans mes jupes pendant deux ans et me laisser seule le soir du réveillon, ne jamais demander comment ça va, parler de soi, de soi, de soi, finish, marre d'être un entonnoir à mauvaises ondes! J'IMPLOSE! Envie de partir, de faire des chantiers, de m'engager, de faire plaisir à d'autres à qui la vie n'a rien donné et qui ont envie de se battre et d'avancer!

antoinemarronspoiresdecembre_004

Et une petite pensée (même une immense) pour la généreuse petite fée belge qui a illuminé mon milieu de semaine par un petit paquet épicé. Je ne m'y attendais pas du tout. Merci mille fois pour ta gentillesse. Prends soin de toi et à très bientôt je l'espère.