Sacrilège! Depuis que je tiens ce blog (et ça commence à faire), je ne vous ai pas encore mis de recette de far breton. Il s'agit pourtant là de ma petite faiblesse. Si un jour, vous voulez me faire chanter, abandonnez le choco et faites-moi miroiter une part de far (pas industriel, hein, du bon). Je me damnerais pour une miettouille de cette petite merveille bretonnante et faresque.

Mère-Grand', qui a toutes ses dents le fait et elle m'a donné un ch'tit gros énormous morceau d'un far qu'elle avait fait. Je n'ai pas pu m'empêcher de le prendre en photo, tellement qu'il était beau, le far Messieurs, Dames. Autant vous dire qu'il n'a pas fait long feu.

LE FAR BRETON DE MERE GRAND'

Pour un petit far: 4 personnes

- 1 demi-litre de lait

- 50 grammes de sucre

- 100 grammes de farine

- 6 oeufs

- 3 cuillères à soupe de rhum

- 100 grammes de pruneaux

- beurre et farine pour le moule

Préchauffage du four à 200°C.

Faites bouillir le lait avec le rhum. Pendant ce temps, battez les oeufs en omelette. Mélangez le sucre et la farine dans une terrine et incorporez-y vos oeufs.

Une fois le lait bouilli, retirez-le du feu et versez-le sur le mélange précédent en remuant doucement.

Versez le tout dans un moule à gratin beurré et fariné. Disposez les pruneaux (farinés pour éviter qu'ils ne tombent) de manière homogène dans la pâte.

Zoooooooooooouh et c'est parti mon kiki pour 40 minutes de cuisson. Surveillez. Si vous voyez que votre far dore trop vite, baissez le four à 180°C.

Laissez refroidir. Perso, je trouve ça meilleur le lendemain, après une nuit au frigo. Donc on retient ses pulsions gourmandes et on attend sagement!

GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAOUH (ou le cri du far, pas du singe!)

IMG_0462

Et parce que décidément, "vous le valez bien" ;-)

IMG_0463

Il me fait de l'oeil ce far, mazette. Je l'aurai, comme dirait la vieille sorcière dans le dessin animé de Merlin l'Enchanteur que je regardais en boucle avec mon frère quand j'étais môme (et qui a, comme vous pouvez le constater, fini par me taper sur le système!)